Un travail reconnu …

Date de publication: Lundi 27 mai 2013 à 16:37 | Catégorie : Mon Actu

Vingt grammes. C’est le poids de l’or que Sébastien Tarall, lauréat du Défi Jeunes, s’est offert pour débuter son activité de bijoutier.

Le 30 septembre dernier, il ouvre un atelier de confection, de transformation et de réparation de bijoux au centre de Metz, sous le nom de Diamant Bleu. «Tout est parti d’un coup de tête. Vers l’âge de 15 ans, je suis passé avec ma petite amie devant une bijouterie. Et là, ça a été le déclic. Je voulais faire ce métier». Il se dirige alors vers un CAP Arts du bijou et du joyau à Longwy et finit ses études dans une école d’Anvers en Belgique. A son retour, il trouve son premier emploi dans une joaillerie messine. «Je travaillais dans ce que j’aimais, un but était atteint». En 2008, il change d’enseigne. Son patron lui propose rapidement de lui vendre son fond de commerce et d’assurer sa succession. «Le jour même, sans hésitation, j’étais aux portes des banques. Ce jour-là, j’ai fait ce qu’il fallait ! A 23 ans, j’ai ma boîte et suis seul aux commandes». Pour compléter le financement de son entreprise, il participe au programme Défi Jeunes et décroche une bourse de 1 000 €. Trois mois plus tard, il dispose de 80 grammes pour répondre aux attentes de ses clients…

Républicain Lorrain, 17 décembre 2008

en 2005/2006, M TARALL s’est rendu à Anvers pour étudier les gemmes (diamants et pierres précieuses) dans 2 instituts gemmologiques

réputés internationalement ; en effet la connaissance de ces minéraux est une science.